• X Games Oslo
  • X Games Oslo
  • X Games Oslo
  • X Games Oslo
  • X Games Oslo
  • X Games Oslo
  • X Games Oslo
  • X Games Oslo

Ma blessure l’an dernier m’a fait chutée au classement mondial AFP faute d’avoir pu marquer des points en compétitionant.

L’organisation des X Games se basant apriori sur ce classement, je n’ai pu être invitée aux X Games d’Aspen. J’était remplaçante, « en cas de blessée »… sympa la place ! Tu dois attendre qu’une copine à toi se démonte aux entrainements et ne puisse pas courir ! …

 

Bref, l’hiver avançant, j’ai fini par obtenir la dernière place vacante pour les X Europe d’Oslo. J’étais la plus heureuse au départ comme à l’arrivée de chaque run ! Pas de doute, ca se voit sur les photos!

 

C’était également la première fois de la saison que j’avais la famille à mes cotés ! Et ça, ça compte ! Cette présence t’enlève le petit reste de raison qu’il y a au fond de ta tête et qui t’empêche de lâcher complètement les chevaux ! Je crois que du coup l’amplitude était au rendez vous.

Autant vous dire que cette 4 ième place, aux vues du plaisir que j’ai ressenti à chacun de mes runs, valait de l’or !

La polémique est allée bon train suite au classement…

Moi, après avoir digéré la médaille en chocolat, j’ai simplement kiffé « de ouf » comme disent nos amis parisiens.

C’était surement mes plus beaux runs en compétition, les copains m’ont félicitée avec un regard plein de sincérité qui ne trompe pas.

L’ami Torin YW a montré à tout le monde ce qu’est de gagner un combat contre soi même, et si je pouvais, croyez moi, je vous ferais essayer mon corps le temps d’un run, pour que puissiez ressentir ce sentiment de plénitude, mélangé de concentration extrême et de secondes qui n’en finissent plus ! Ce sentiment de faire ce qu’on est programmé pour faire ! Personne, pas même les juges, ne m’enlèvera cela. J’aime le Half Pipe !